Travaux de restauration environnementale et de prévention des inondations sur la Vesonne à Moidieu-Détourbe


Travaux de restauration environnementale et de prévention des inondations sur la Vesonne à Moidieu-Détourbe

Thématique : Contrat rivière 4 vallées
Etat : Terminé
Problématique et enjeux.
Parce que la rivière est mobile et que son débit est variable, elle a besoin d’un espace de bon fonctionnement qui suppose des berges naturelles pour dissiper son énergie et des espaces de liberté pour pouvoir déborder (dans des zones maîtrisées, hors des enjeux).
Créés pour protéger des enjeux locaux, certains ouvrages anciens (merlons, murs, digues) construits le long de la Vesonne entravent le bon fonctionnement général du cours d’eau et accentuent par ailleurs les dégâts causés par les crues. La présence du mur en galets roulés en rive gauche, par exemple, favorise les débordements vers la berge opposée du côté des habitations. La végétation est également primordiale pour assurer, entre autres, le maintien des berges. Sur la Vesonne, sa répartition est trop hétérogène et de qualité plutôt moyenne. Les travaux menés vont permettre de réduire les inondations, restaurer l’espace de bon fonctionnement de la rivière, améliorer la végétation des berges, restaurer des zones pour l’étalement des crues et réguler le transport sédimentaire (écoulements des cailloux, gravier...).
Les travaux réalisés.
• Augmentation de la sinuosité du lit sur près de 250 mètres linéaires (à partir du pont) pour dissiper l’énergie, diversifier les écoulements et les habitats.
• Création d’un nouveau lit à gauche du mur, le lit actuel devenant un bras secondaire; Ces aménagements permettront de contenir des crues supérieures.
• Création d’un lit d’étiage (faibles débits) pour concentrer l’eau et limiter les périodes d’assec.
• Démantèlement du passage à gué actuel et de la passerelle (car bloquant les écoulements).
• Démantèlement partiel du mur Dauphinois et restauration de sa partie centrale afin de conserver cet élément patrimonial.
• Reprofilage des berges en pentes plus douces.
• Végétalisation des berges permettant une stratification progressive favorable au bon état écologique des cours d'eau (arbre, arbustes et plantes semi-aquatiques).
• Mise en place d’une clôture en bois en rive droite.
• La création d’une passerelle piétonne en aval du pont.

Vue drone de la Vésonne

Plan des travaux
 
Les travaux en vidéo.
La vidéo des travaux vus du ciel, réalisée par Actuadrone.
 
Le financement.
Le montant de l’opération s’élève à 224 735€ HT, dont 170 085€ HT, pour les travaux en rivière et 54 650€ HT pour la passerelle et le chemin piéton.
Ces travaux ont été financés par l’Agence de l’eau (45,5 %), le Département de l’Isère (30 %), le SIRRA (23 %) et Vienne Condrieu Agglomération (2,5 %).
Les travaux de restauration du lit (Carrey TP) ont eu lieu de juillet à septembre 2019 et la phase de végétalisation a quant à elle été réalisée de décembre à février (Genevray). L’inauguration a eu lieu le 11 février 2020 en présence des acteurs du projet.
Travaux réalisés dans le cadre du Contrat de rivière des 4 Vallées 2015-2021.
Un projet concerté.
Un processus de concertation (ateliers participatifs permettant au riverains et institutionnels impliqués dans le projet de réagir au diagnostic, aux scénarios et de participer à la co-construction de l'AVP) a été instauré en 2017. Le compte-rendu final, ayant fait suite à la réunion plénière de restitution, est disponible ci-joint, il reprend l'ensemble de la concertation.
Compte-rendu de concertation