Budget 2019 voté à l’unanimité en comité syndical

Budget 2019 voté à l’unanimité en comité syndical
26/03/2019

Le budget du SIRRA, issu du débat d’orientation budgétaire (DOB) du 7 mars a été voté à l’unanimité par le Comité syndical le 25 mars 2019.

Le Comité a ainsi voté :
-Un budget de dépense réelles de fonctionnement de 1 853 294 d’€ (comprenant les travaux d’entretien de la rivière et certaines études de connaissance ainsi que les charges générales et de personnels).
-Un budget de dépense réelles d’investissement de 5 407 409 d’€ (comprenant essentiellement les travaux, ainsi que les études et les acquisitions foncières qui y sont liées)

Ils permettront de mener à bien les programmes d’actions suivants :

Sur le bassin des 4 Vallées, les investissements atteindront 3 m€ et comprendront notamment :
- Les travaux de protection contre les inondations et de restauration hydromorphologique sur la Gère à Eyzin-Pinet et sur la Vésonne à Moidieu-Détourbe
- Les études comprises dans le cadre du programme d’actions pour la prévention des inondations (PAPI) à l’échelle du bassin versant
- Des études et travaux post-crue divers.
Les actions d’entretien de la ripisylve et d’animation ainsi que la maîtrise foncière par indemnisation représenteront près de 0,3m€ TTC.

Sur le bassin de Bièvre-Liers-Valloire, la part investissement atteindra 0,9 m€ et comprendra pour l’essentiel des études, investigations et acquisitions foncières dans l’objectif de :
- Finaliser la préparation de trois projets :
o La zone d’infiltration du Barbaillon (réduction des risques de collision aviaires sur l’aéroport de Grenoble Alpe Isère)
o Le bassin d’écrêtement et la zone humide de Champier
o La prévention des inondations et la restauration de la Rivière Vieille à Saint-Siméon de Bressieux.
- Définir un schéma de gestion des inondations sur l’ensemble du bassin versant dans l’objectif de disposer d’une programmation pluriannuelle des projets de prévention des inondations ;
- Réaliser diverses maîtrises d’œuvres de travaux de reconnexion et de restauration hydromorphologique.

La part fonctionnement atteindra 0,25m€ et permettra essentiellement la réalisation d’un plan de gestion de la végétation (étude), la régularisation administrative des ouvrages et l’entretien des ouvrages et boisements.

Sur les bassins de la Sanne et de la Varèze, l’investissement représentera 0,22m€, essentiellement orienté vers :
- La définition d’un schéma d’aménagement de la Sanne (et du Dolon)
- La préparation d’un PAPI (programme d’actions et de prévention des inondations)

Pour le fonctionnement, l’entretien des ouvrages et boisements et la réalisation d’un plan de gestion de la végétation (étude) sur la Sanne représenteront 0,23m€.

Avant fusion, les 4 Syndicats cumulaient un budget réel de 3 990 607 d’€ (1 441 038 d’€ de fonctionnement et 2 549 569 d’€ d’investissement).
Le SIRRA, dispose désormais d’un budget de 7 260 703 € pour répondre à ces nouvelles ambitions, soit près de 45% de plus que pour l’ensemble des 4 syndicats.

Retour à toutes les actualités